Skip to content

Un Coup d’Aile – Vladimir Nabokov

16 décembre 2011

Note : 11/20

 

Présentation :

Un jeune homme, suicidaire, rencontre sur les pistes, lors d’un séjour montagnard, une femme aussi intrigante qu’insaisissable, Isabelle.

 

Commentaire :

Vladimir Nabokov est dément, presque cinglé. Mais il écrit diablement bien. Sa plume est tellement douce et agréable que l’on accepte docilement les incohérences ou les hallucinations de son récit.

Pour un esprit rationnel ou un amateur de romans classiques, le récit de cette nouvelle est aussi complexe à entendre qu’à structurer. Un personnage central suicidaire, incohérent et instable ; l’objet de ses désirs, une femme insaisissable, difficile à cerner et mystérieuse. Entre eux, une drôle de relation matériellement inexistante mais empiriquement prégnante. Un flux indescriptible, irrégulier et subtil.

Dans ce drôle de jeu duquel on est exclu, le cadre du récit est le seul repère rationnel : une station de ski, un hôtel. La plume est belle et on se laisse glisser sur cette prose comme Isabelle sur la neige. C’est fluide sur la forme bien qu’abscons au fond. Étonnant paradoxe au résultat à la fois amer et séduisant.

Pour le plaisir de lire.

 

Broché: 53 pages
Editeur : Gallimard
Collection : Folio

Publicités

From → Littérature

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :