Skip to content

Une Page d’Histoire – Romain Gary

15 décembre 2011

Note : 9/20

 

Présentation :

Le Protecteur de Serbie, allié des Nazis durant la Seconde Guerre Mondiale, pris dans un délire éthylique après avoir commandé une nouvelle exécution de prisonniers.

 

Commentaire :

Nouvelle très étrange quand on est habitué à l’univers très rationnel de Romain Gary. Il est ici question d’un dirigeant serbe, allié aux Allemands, qui exécute les contestataires depuis plusieurs années. Seulement, lors d’une soirée arrosée, arrivé dans un état d’ébriété certain, il commence à délirer. Ainsi débute son raisonnement : à chaque exécution, il se fait des ennemis toujours plus nombreux qui, éparpillés sur Terre, se retrouvent tous au même endroit dans le monde des âmes selon une variante de la théorie platonicienne… Il craint ainsi que toutes ces âmes, devenues nombreuses, ne forment une armée assez puissante pour venir le combattre sur Terre et le défaire, telle l’armée des morts dans Le Seigneur des Anneaux.

Non seulement l’idée me paraît peu brillante et insuffisante pour justifier une telle nouvelle, mais de surcroît récit et écritures sont ici peu audibles, assez brouillons et peu convaincants. On comprend la volonté de Romain Gary de dénoncer la folie ou les délires paranoïaques sans limite de certains chefs de guerre nazis ou affiliés durant le second conflit mondial, mais on a dû mal à accrocher à une telle illustration.

Une petite mais brève déception.

 

Poche: 16 pages
Editeur : Gallimard
Collection : Folio 2

Publicités

From → Littérature

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :