Skip to content

Sherlock Holmes

28 novembre 2011

Note : 9/20

 

Présentation :

Une enquête de Sherlock Holmes et de son fidèle ami le Docteur Watson dans une ville de Londres sur laquelle menacent Lord Blackwood et ses prétendus talents de magicien.

 

Commentaire :

Difficile de saisir pourquoi ce film d’action de qualité moyenne s’intitule Sherlock Holmes. Certes notre héros est détective, certes il est accompagné du Docteur Watson et certes le Professeur Moriarty rôde dans les parages, mais c’est bien tout. La classe et le flegme du héros de Sir Arthur Conan Doyle est ici un vulgaire personnage, bagarreur, arrogant à l’extrême, coureur de jupons et énervant au possible. A aucun moment on ne retrouve l’univers ou le personnage tels que conçus par Sir Arthur Conan Doyle. C’est non seulement frustrant mais aussi déconcertant de malhonnêteté.

La dimension « Sherlock Holmes » mise de côté, cela reste un film d’action très moyen. Le film traîne en longueur en enchaînant des scènes d’action improbables qui ne sont jamais au service du récit. Bien au contraire, les scénaristes ont bâti un film et sa trame autour de ces scènes d’action. Certes la plupart de ces scènes sont dynamiques, convaincantes et proposent des vues de Londres de bonne facture, mais cette absence de cohérence est rédhibitoire.

Les personnages sont tous ou caricaturaux ou transparents. On ne s’attache à aucun d’entre eux, on n’accroche pas. Pourtant certains acteurs comme Jude Law ou Kelly Reilly ont de grandes qualités. Mais leurs personnages effacés n’offrent aucune possibilité de mettre du relief dans leurs prestations.

De surcroît, on ne trouve nulle trace de tout ce qui fait le charme (ou…pas) de l’Angleterre et de ses films : cet humour « so British », ce flegme et ces passages obligés (le thé)… On a l’impression de tomber dans la superproduction américaine sans aucun charme où le rythme et les passages en force justifient à eux-seuls le film. Si l’on y ajoute l’enchaînement de divers clichés sur la magie, sur les parlementaires anglais ou les techniques dignes de James Bond, le bilan est peu reluisant.

Heureusement, ce film offre quelques éléments savoureux à commencer par les paysages et décor du Londres d’époque. La scène finale sur le Tower Bridge en construction, pleine vue sur la ville, est sublime. Quelques scènes valent, ponctuellement, le détour.

Mais, en conclusion, ce film est vraiment trop médiocre et hors sujet pour mériter la moyenne. Loin d’être une priorité dans la série des films « à voir ».

 

Durée : 2h08

 

Date de sortie : 3 février 2010

 

Réalisé par Guy Ritchie

 

Avec Robert Downey Jr., Jude Law, Mark Strong, Rachel McAdams, Kelly Reilly, James Fox, Eddie Marsan

Publicités

From → Cinéma

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :