Skip to content

The American

11 novembre 2011

Note : 11/20

 

Présentation :

La dernière mission d’un tueur à gage dans un petit village perdu dans les montagnes italiennes.

 

Commentaire :

Encore un !! Encore un film sur un tueur à gage !! Encore une fois, un tueur à gage, froid, méthodique, compétent et dépourvu de toute attache affective ou familiale !! Encore une fois, il rencontre une femme, accepte les premières entorses à son mode opératoire, se « ramollit », cherche à quitter le milieu… !! Encore une « dernière mission » !!.

C’est donc une idée de base vue et revue, traitée sous tous les angles des médiocres Man on Fire ou Hitman, au décalé The Whole Nine Yards ou au légendaire Léon. C’est un concept exploité par la très commerciale saga : Le Transporteur.

Pourtant, Anton Corbijn livre ici une œuvre originale dont le succès tient essentiellement à la prestation remarquable de Georges Clooney et aux paysages superbes des Abruzzes. L’atmosphère très particulière de ce film, où l’action et les dialogues sont rares, doit beaucoup à ce décor typiquement italien (les montagnes, le village, les costumes, le rythme de vie, le silence) qui semble fortement inspirer Georges Clooney.

Toutefois, au-delà de cette douce alchimie entre un acteur et son environnement, le film est lent. Trop lent. Le film stagne et le récit s’embourbe à tel point que l’on perd vite le fil de l’histoire.  D’ailleurs, la fin est incompréhensible et incomplète, à tel point que l’on peut se demander si ce n’est pas volontaire.

Les clichés sur l’Italie, les italiennes et le curé de village s’enchaînent parfois de manière trop brutale. Un peu de subtilité n’aurait pas été de trop quand on comprend que le film joue avant tout de cette ambiance culturelle si particulière.

Finalement, on a le sentiment de s’être fait agréablement bercé par une atmosphère douce et particulière. Mais certaines incohérences et facilités perturbent un film dont on ne perçoit plus vraiment le réel objectif. Perturbant.

Je ne le déconseille pas pour autant. Bien au contraire.

 

Durée : 1h43

 

Sortie : 27 octobre 2010

 

Réalisé par Anton Corbijn

 

Avec George Clooney, Thekla Reuten, Bruce Altman, Violante Placido, Paolo Bonacelli, Irina BjörklundFilippo Timi

Publicités

From → Cinéma

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :