Skip to content

Once Upon A Time – Pilote

27 octobre 2011

Note : 09/20

Début : 2011

Nombre de saisons : 1 (en cours)

Durée : 42 min

 

Présentation :

Envoyée dans notre réalité, la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant doit délivrer tous les « gentils » personnages de contes du mauvais sort de la « méchante » reine.

 

Commentaire :

J’ai rarement eu autant de mal à me prononcer après un pilote. L’impression qu’il ne s’est rien passé mais que ces 42 minutes auraient pu constituer en elles-mêmes un médiocre téléfilm bâclé.  Mais le but du pilote est de lancer la série, de nous donner envie d’en voir plus en posant les bases d’une histoire, une trame.

Là…rien. On ne sait pas du tout où on en est, soit l’histoire est terminée, soit elle n’a jamais commencé. On n’attend rien d’autre de la suite, si ce n’est le début d’une (nouvelle ?) histoire.

Dans le monde imaginaire, tout semble figé. Dans le monde réel, on n’a guère avancé. Les personnages sont mal (voire pas) présentés, les liens entre les deux mondes sont à peine dessinés et surement pas expliqués et le scénario reste à produire.

Les acteurs, à l’image des personnages, sont lisses et inutiles. Mis à part Jennifer Morrison qui nous réveille par intermittence. Robert Carlyle semble s’engluer à nouveau dans une série où il est dispensable après le dramatique Stargate Universe et on espère qu’il pourra laisser libre cours par la suite à son talent.

Pourtant on est enclin à en voir plus. Déjà parce qu’après ce non-lancement, on est toujours curieux de voir ce que la série peut donner. Ensuite parce que Jennifer Morrison nous a habitués à des rôles charismatiques avec du caractère lors de ses prestations dans d’autres séries. Enfin parce que, bien que figé, l’univers Disney-Imaginaire nous offre de beaux décors-paysages-costumes dont on attend beaucoup.

Il est difficile d’en dire davantage sans dévoiler des éléments de ce pilote. Il est difficile d’exercer une réelle critique du néant. Attendons donc !!

 

J’aime :

Le monde imaginaire : décors, paysages, costumes.

La présence de Jennifer Morrison.

 

Je n’aime pas :

Le néant de ce pilote.

Ne pas du tout savoir à quoi tout ceci a servi.

L’absence de présentation des personnages.

Des acteurs médiocres (notamment celui qui joue le Prince Charmant).

 

Créée par Adam Horowitz, Edward Kitsis

 

Avec :

Robert Carlyle : Rumplestiltskin (aussi dans Stargate Universe)

Jennifer Morrison : Emma Swan (aussi dans How I Met Your Mother et House, M.D.).

Lana Parrilla, Ginnifer Goodwin, Joshua Dallas, Jamie Dornan, Jared Gilmore

 

Générique :

Publicités
3 commentaires
  1. Je ne peux pas être complètement d’accord. Mais peut être est ce le fan Disney qui parle. J’en ai fait une petite critique également sur mon blog si cela vous intéresse. En ce qui me concerne, j’ai hâte de voir la suite, et suis plutôt confiant.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Grimm « Le coin des Sybarites
  2. Lost « Le coin des Sybarites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :