Skip to content

Meurtres En Douceur – Ray Bradbury

13 octobre 2011

Note : 7/20

 

Présentation :

Un couple de personnes âgées lancé dans le jeu morbide du premier qui réussira à tuer l’autre…

 

Commentaire :

S’attaquer  à un thème populaire, maintes fois traité et souvent maltraité, c’est jouer à quitte ou double. En l’occurrence, c’est un échec cuisant pour Ray Bradbury.

Quand on reprend l’histoire du couple de personnes âgées cherchant à se tuer l’une l’autre, il faut réunir divers ingrédients pour produire une nouvelle remarquable : le ton doit être caustique, froid, efficace et drôle ; les anecdotes et instruments des tentatives de meurtres doivent être originaux et désopilants ; la chute ne doit pas être prévisible et les personnages doivent avoir du relief.

Ray Bradbury passe à côté sur toute la ligne. L’écriture est facile et le ton de la nouvelle ne lui offre aucune envergure. Les tentatives de meurtres forment une litanie de clichés que même les scénaristes de Derrick auraient mis de côté. La chute est si prévisible et facile que l’on en rit presque de dépit. Les personnages sont si lisses et dénués d’intérêt que l’on se moque très rapidement de leur sort.

Il n’y a donc pas grand chose à garder de cette nouvelle : le fond est pauvre et la forme est quelconque.

A moins d’avoir du temps à perdre, passez votre chemin et préférez un bon vieux Edgar Allan Poe ou un Guy de Maupassant bien plus convaincants dans les registres approchants.

 

Poche: 21 pages
Editeur : Editions Gallimard
Collection : Folio

Publicités

From → Littérature

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :