Skip to content

Le Dernier Souper – Shûsaku Endô

11 octobre 2011

Note : 12/20

 

Présentation :

Un soir, le narrateur, un psychiatre, fait la connaissance au bar d’un homme atteint d’une cirrhose mais qui ne peut s’empêcher de boire pour oublier ce qu’il a fait cinquante ans auparavant.

 

Commentaire :

A partir d’un fait divers bien connu mais dont il n’est fait mention qu’à la fin de cette nouvelle très sombre et froidement grinçante, Endô met triplement en abîme les souffrances de deux hommes dont il fait se croiser les chemins, deux hommes  « coupables » des mêmes faits dans des conditions de temps et de lieu très éloignées.

L’histoire fait irrémédiablement penser aux Bouchers Verts dans un contexte à mi-chemin entre Guillaumet et Platoon (je n’aurais jamais pensé citer les deux dans la même phrase) et dans un esprit innervant la lecture des Mouches. L’auteur sait parfaitement jongler avec ces différents éléments pour rythmer sa nouvelle dont le format est parfaitement adapté en l’occurrence.

Comme toujours chez Endô, le style est léger, précis et efficace. Il transmet à merveille les émotions des personnages mais aussi celles que l’auteur souhaite partager.

Comme toujours chez Endô, son éducation catholique et occidentale imprègne son ouvrage et lui offre l’opportunité de prendre du recul par rapport à la culture japonaise à une période où le Japon se mondialise et accueille de très nombreux étrangers.

Une nouvelle dure mais à la lecture rendue légère. Je la recommande.

 

Poche: 30 pages
Editeur : Gallimard
Collection : Folio

Publicités

From → Littérature

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :