Skip to content

Smallville

22 septembre 2011

Note : 12/20

Début : 2001

Nombre de saisons : 10

Durée : 42 min

 

Présentation :

Les aventures de Clark Kent avant qu’il ne soit Superman.

 

Commentaire :

Je n’ai vraiment suivi que les deux premières saisons ; par la suite je n’ai entrevu que quelques épisodes au gré des diffusions. Difficile donc de tirer des conclusions générales sur cette série, surtout que j’ai l’impression qu’elle n’a plus rien à voir dans les dernières saisons avec ce qu’elle était dans les premières (lieux différents, personnages et acteurs différents, atmosphère plus sombre et plus proche des Comics…).

Le schéma initial consiste simplement à nous présenter la jeunesse de Superman dans une village de campagne où les météorites ont particulièrement modifié les comportements, capacités et mentalités de beaucoup des lycéens. Chaque épisode nous raconte les méfaits de l’une de ces victimes auxquels Clark et ses amis parviennent toujours à mettre fin.

En parallèle se développe une double trame : celle historique des Luthor (amis, donc, dès le plus jeune âge, de Clark) et celle complètement ratée de Lana Lang (des balivernes de caverne et de tatouages). Deux acteurs incarnent à merveille ces deux histoires : celle intéressante autour de Lex Luthor avec un Michael Rosenbaum qui joue très bien et celle autour de Lana Lang aussi peu captivante et crédible que Kristin Kreuk est charismatique : une actrice totalement fade et transparente dont la série a bien fait de se débarrasser.

J’ai eu du mal à accrocher au-delà des deux premières saisons qui ne sont pas désagréables à suivre mais qui n’ont rien de transcendant. Pire, toutes les tentatives pour fidéliser le public (intrigues filées, relations amoureuses, changements de personnages et d’acteurs) ont appesanti la série et ont eu un effet inverse à celui recherché me concernant.

Les acteurs sont au mieux intéressants, souvent quelconques, parfois exécrables (j’insiste pour Kristin Kreuk, désastreuse, mais qui faisait pourtant à l’époque toutes les publicités shampoing et autres à la télé…). Les personnages ne sont pas mauvais mais pas bons non plus.

La relative fidélité aux comics est appréciable, mais elle n’est pas malheureusement pas assez rigoureuse.

La très bonne surprise est le générique : la chanson de Remy Zero est de bonne facture et fait désormais invariablement penser à Clark Kent.

Une série moyenne donc, que j’ai vite abandonnée, mais que je regarderai peut-être à nouveau à l’occasion…à voir…

 

J’aime :

Le générique.

Superman.

Regarder des épisodes à l’occasion.

 

Je n’aime pas :

Le manque d’envergure de la série.

L’échec à développer des trames de fond de qualité.

Certains acteurs lamentables.

 

Créée par Alfred Gough, Miles Millar

 

Avec :

Laura Vandervoort : Kara (aussi dans V (2009))

John Schneider : Jonathan Kent (aussi dans 90210, Desperate Housewives, Dirty Sexy Money et Dr Quinn, Medicine Woman)

Kristin Kreuk : Lana Lang (aussi dans Chuck)

Aaron Ashmore : Jimmy Olsen (aussi dans Veronica Mars)

Sarah Carter : Alicia Baker (aussi dans Dirty Sexy Money et Falling Skies)

Tom Welling, Erica Durance, Justin Hartley, Cassidy Freeman, Allison Mack, John Glover, Michael Rosenbaum, Sam Jones III

 

Générique :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :