Skip to content

Prison Break

22 septembre 2011

Note : 14/20

Début : 2005

Nombre de saisons : 4

Durée : 42 min

 

Présentation :

Michael Scofield se fait incarcérer dans la même prison que son frère avec un plan diablement bien préparé pour l’en faire évader.

 

Commentaire :

Il y a deux phases dans cette série. La première saison est un incroyable chef d’œuvre qui mérite sans aucune hésitation la note de 19/20. Les trois suivantes sont au mieux quelconques, très souvent médiocres ; elles font nettement chuter la note moyenne de la série.

Tout, dans cette première saison, est génial et confine par certains moments à la perfection : le scénario, l’intensité, le suspens, le rythme, les acteurs, les personnages, l’atmosphère… On est tellement pris dans l’histoire…prisonnier…que l’on a envie de regarder d’une traite les vingt-deux épisodes. Paradoxalement, si les personnages cherchent à s’évader, nous sommes intensément heureux d’être captifs de cette saison.

Le plan pour s’évader est très élaboré tout en restant crédible. L’idée du tatouage pour se souvenir du plan est certes convenue mais admirablement traitée. Le rythme est excellent, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la prison.

Les clichés sur la prison sont globalement présents mais jamais surexploités ni caricaturés. Il en va de même de la très dangereuse « théorie du complot » au plus haut sommet de l’Etat. Rien d’exceptionnel en la matière, mais les faux-pas rédhibitoires sont plutôt habilement évités.

Les acteurs sont tous excellents, sauf, malheureusement, ceux des deux personnages principaux : Michael et surtout Sara. Ils manquent d’un charisme certain et c’est la raison pour laquelle cette première saison plafonne à 19/20. D’ailleurs, c’est le seul grand rôle de Wentworth Miller à qui personne n’a fait appel depuis. Sarah Wayne Callies réapparaît dans The Walking Dead, adaptation décevante du Comic, mais elle y est totalement transparente, nonchalante voire inutile. En revanche,  les personnages secondaires (T-Bag, Haywire, Bellick notamment) et les acteurs qui les incarnent sont exceptionnels.

Les trois saisons suivantes sont banales et faciles. La deuxième saison est parfois trop caricaturale avec le personnage exagéré de l’agent Mahone. La troisième saison tente de revenir aux ficelles de la première saison mais sans réelle réussite ; tandis que la dernière saison devient presque risible entre cliché et caricature de la théorie du complot, du braquage (l’inverse donc de l’idée qui sous-tend la première saison) mi-préparé, mi-improvisé et des agents doubles. La rédemption successive de tous les personnages de la première saison auxquels on finit par s’attacher est nécessairement de trop.

Le téléfilm de conclusion est lui aussi médiocre avec un rebondissement final aussi ridicule que couru.

Il est absolument indispensable d’avoir vu la première saison de cette série. Unique en son genre, elle a indéniablement marqué pour longtemps l’histoire des séries TV. Elle n’est pas à l’origine du renouvellement du modèle des séries TV (passage du fonctionnement un épisode = une histoire à une histoire fragmentée en vingt-deux épisodes en flux continu), mais elle lui a offert une exposition unique et l’a donc pérennisé. Les trois saisons qui suivent, sans être désagréables, n’apportent pas grand choses et sont donc totalement facultatives.

 

J’aime :

La saison 1.

Les personnages, les acteurs, l’intensité, le suspens, l’atmosphère : le « package ».

L’originalité.

 

Je n’aime pas :

Les trois saisons suivantes.

La fin.

La nécessaire rédemption des « méchants ».

 

Créée par Paul Scheuring

 

Avec :

Dominic Purcell : Lincoln Burrows (aussi dans John Doe)

Sarah Wayne Callies : Sara Tancredi (aussi dans The Walking Dead)

Robin Tunney : Veronica Donovan (aussi dans The Mentalist)

Jodi Lyn O’Keefe : Gretchen Morgan (aussi dans Nash Bridges)

Silas Weir Mitchell : Charles « Haywire » Patoshi (aussi dans Grimm, 24 et Burn Notice)

Robert Knepper : Theodore « T-Bag » Bagwell (aussi dans Stargate Universe et Heroes)

Muse Watson : Charles Westmorland (aussi dans NCIS)

William Fichtner : Agent Mahone (aussi dans Entourage)

Chris Vance : James Whistler (aussi dans Dexter et Burn Notice)

Wentworth Miller, Peter Stormare, Amaury Nolasco, Wade Williams, Paul Adelstein, Marshall AllmanRockmond DunbarDanay Garcia, Leon Russom

 

Générique :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :