Skip to content

Nash Bridges

22 septembre 2011

Note : 13/20

Début : 1996

Nombre de saisons : 6

Durée : 42 min

 

Présentation :

Les enquêtes à San Francisco d’un policier, cowboy des temps modernes.

 

Commentaire :

Pour résumer l’esprit de cette série,  il suffit de mentionner qu’elle tourne autour du légendaire Don Johnson et qu’il est doublé par la même voix que Bruce Willis : combinaison fatale, feu d’artifice assuré.

Il ne faut rien attendre de sérieux d’une série qui joue la carte du western des temps modernes. Nash est un policier charismatique qui se fait un plaisir d’ignorer les lois mais qui ne manque ni de classe (accoutrement vestimentaire ridiculement classe), ni de petites marottes (à commencer par sa voiture, même si ça fait très cliché). San Francisco est la capitale des marginaux et de l’originalité, Nash en est le shérif dont le commissariat s’apparente à un paquebot sur le front de mer.

L’équipe Western du shérif est tout aussi comique : le père déjanté et atteint d’Alzheimer, une femme coriace dont il est divorcé (second divorce), une fille rebelle mais diablement futée, un meilleur ami hispanique aussi drôle qu’attachant, un adjoint hippie et un protégé ex-voyou à moitié geek…

Comme cette série n’a pas de limite, elle sert de tremplin (Jodi Lyn O’Keefe, Kelly Hu…) mais surtout de maison de villégiature pour acteurs en recherche de renaissance (Don Johnson, Yasmine Bleeth, Annette O’Toole…).

Les enquêtes sont toujours un peu les mêmes, les péripéties personnelles de Nash aussi…mais on ne s’ennuie jamais, on adore la classe kitch de ce héros appartenant presque à un monde parallèle. C’est drôle, c’est dynamique, c’est esthétique…on se laisse prendre au jeu, mais si tout ne repose que sur les mêmes vieilles recettes et les bons vieux clichés. Mais réussir à accrocher un public fidèle durant six saisons à partir de clichés et de recettes usées est très complexe, cela montre bien que la série a su optimiser la folie de ces acteurs et le comique des personnages.

On n’a pas l’impression de toujours revoir les mêmes choses. Au contraire, on a l’impression que ce sont ces mêmes choses qui se sont toujours inspirées de Nash Bridges.

Une série qu’il faut connaître, à défaut d’en dévorer les six saisons. Rien de fantastique, juste du plaisir.

 

J’aime :

Don Johnson.

Les personnages et leur alchimie.

Le ridicule assumé.

Le bon équilibre entre action, humour, décors/costumes, romance…

 

Je n’aime pas :

Quelques clichés.

L’absence du réelle trame de fond solide.

 

Créée par Carlton Cuse

 

Avec :

Jodi Lyn O’Keefe : Cassidy Bridges (aussi dans Prison Break)

Annette O’Toole : Lisa Bridges (aussi dans Smallville)

Yasmine Bleeth : Caitlin Cross (aussi dans Baywatch)

Kelly Hu : Michelle Chan (aussi dans Hawaii Five-0, Army Wives et Le Flic de Shanghai)

Don Johnson, Cheech Marin, Jeff Perry, James Gammon, Jaime P. Gomez

 

Générique :

Publicités
One Comment

Trackbacks & Pingbacks

  1. Prison Break « Le coin des Sybarites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :