Skip to content

Melrose Place

22 septembre 2011

Note : 13/20

Début : 1992

Nombre de saisons : 7

Durée : 42 min

 

Présentation :

La vie mouvementée des habitants d’une résidence des quartiers riches de Los Angeles.

 

Commentaire :

C’est la série à rallonge (à la limite du soap) caractéristique des années 1990 où jamais le calme ne peut régner. Aussitôt un problème résolu un nouveau se crée. Spin-off de Beverly Hills, 90210, elle donne lieu à un remake raté et éphémère en 2009 : Melrose Place (2009).

Chaque personnage n’a que des amis très proches ou des ennemis jurés, sachant que d’un épisode à l’autre les mêmes personnages peuvent incarner les deux rôles. Tromperies, meurtres, chantages, rackets, guerres pour une promotion ou un appartement, drogue, alcoolisme, grossesses imprévues, homosexualité non assumée, internements…tout y passe à un rythme frénétique sans réel souci de cohérence.

Tous les personnages sont machiavéliques ou le deviennent, aucune pureté pérenne à Melrose Place.

Un schéma basique, des rebondissements perpétuels convenus…on sait exactement comment tout va se passer, où le prochain problème va poindre… Pourtant, on accroche, on se prend au jeu. Je ne compte pas les heures passées à l’heure du goûter à regarder les épisodes défiler sur TF1. On finit par s’attacher aux personnages qui pour certains sont éphémères mais pour d’autres offrent à la série une continuité salvatrice.

Surtout la série a su évoluer techniquement (qualité de l’image, des méthodes de tournage), matériellement (mobilier, costumes…) et socialement (problèmes de plus en plus violents en cohérence avec la réalité de la société).

Certains acteurs sont excellents, d’autres caricaturaux. Beaucoup auront une carrière nourrie après Melrose Place (une belle performance quand on sait que nombre d’acteurs ne survivent pas à leur série phare), mais beaucoup ont totalement disparu.

Rien d’exceptionnel donc, mais une série prenante et divertissante que l’on suit aisément au rythme que l’on souhaite.

 

J’aime :

Me laisser prendre au jeu.

Les personnages.

Les acteurs.

 

Je n’aime pas :

Certains clichés.

La répétition de certaines ficelles.

Le nécessaire chambardement permanent.

 

Créée par Darren Star

 

Avec :

Heather Locklear : Amanda Woodward (aussi dans Hooker, Spin City et LAX)

Doug Savant : Matthew Fielding (aussi dans 24 et Desperate Housewives)

Courtney Thorne-Smith : Alison Parker (aussi dans Ally McBeal et Two And A Half Men)

Marcia Cross : Kimberly Shaw (aussi dans Desperate Housewives)

Rob Estes : Kyle McBride (aussi dans Silk Stalkings et 90210)

Kelly Rutherford : Megan Lewis (aussi dans Gossip Girl et E-Ring)

Alyssa Milano : Jennifer Mancini (aussi dans Charmed, Who’s the Boss? et My Name Is Earl)

Brooke Langton : Samantha Reilly Campbell (aussi dans Life)

Grant Show : Jake Hanson (aussi dans Burn Notice)

Thomas Calabro : Michael Mancini (aussi dans Greek)

David Charvet :  Craig Field (aussi dans Baywatch)

Anne-Marie Johnson : Alycia Barnett (aussi dans JAG)

Lisa Rinna : Victoria Taylor Davis McBride (aussi dans Veronica Mars)

Rena Sofer : Eve Cleary Burns (aussi dans NCIS24 et Heroes)

Josie BissettAndrew Shue, Daphne ZunigaLaura Leighton, Kristin Davis, Jack Wagner, Patrick Muldoon, John Enos III, Jamie Luner, Linden Ashby …

 

Générique :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :